Achetez 2+ tuques/casquettes et obtenez la livraison gratuite

Suivre les tendances mode tout en étant écoresponsable

C’est sans surprise d’apprendre que la teinture de textiles est le deuxième plus grand pollueur d’eau dans le monde selon le rapport de la Fondation Ellen MacArthur. En partant de l’utilisation de substances chimiques, de la surconsommation de vêtements et des nombreux kilomètres parcourus par un vêtement avant que celui-ci n’arrive en magasin, l’industrie de la mode est l’une des industries les plus polluantes au monde. 

On vit dans une époque où les tendances évoluent à une vitesse éclaire. La montée des réseaux sociaux et des influenceurs « mode » ne font qu’amplifier l’envie des consommateurs de vouloir suivre ces tendances en encourageant les entreprises qui pratique le fast fashion.

Le « fast fashion », aussi appelé « mode rapide », c’est quoi ?

La mode rapide peut être définie comme la production de vêtements bon marché et à la mode, qui s’inspirent des idées des défilés ou de la culture des célébrités. Ce segment de l’industrie vestimentaire renouvelle ces vêtements de manière très rapide, souvent en produisant plusieurs collections par saison. Les entreprises qui pratique le fast fashion vont produire ces vêtements en très petites quantités et vont rarement renouvelés leurs stocks une fois le morceau de vêtement épuisé en magasin. 

Évidemment, pour être en mesure de produire une aussi grande quantité de vêtements par collection tout en ayant une marge bénéficiaire rentable, les entreprises tentent le plus possible de réduire les coûts liés à la production. Celles-ci vont avoir recours à des textiles de moins bonne qualité et utiliser des produits chimiques pour colorer leurs vêtements. La plupart du temps, elles vont avoir recours à une main-d’oeuvre bon marché dans les pays sous-développés. Toutes ces mauvaises pratiques ont un impact énorme sur notre planète. Il est de notre responsabilité en tant que consommateur de s’informer sur la façon et les conditions dans lesquelles nos vêtements sont conçus avant d’arriver en boutique.

Nous vous proposons donc des astuces pour suivre les tendances mode tout en étant un consommateur responsable.

1. Le "Slow Fashion"

Le Slow fashion est l’initiative des entreprises qui souhaitent ralentir la production de vêtements pour éviter les conséquences négatives du Fast fashion. Ces marques vont créer des collections saisonnières plus petites, elles vont utiliser des tissus de meilleure qualité dans une optique de durabilité. En achetant un vêtement d’une marque aux pratiques responsables, vous vous assurez d’avoir de l’influence sur votre style personnel en achetant des pièces uniques, d’obtenir un produit de qualité et de protéger ceux qui en ont le plus besoin. 

2. B-Corps

« Les sociétés certifiées B sont des entreprises qui répondent aux normes les plus élevées en matière de performances sociales et environnementales vérifiées, de transparence publique et de responsabilité juridique afin de trouver un équilibre entre le profit et l’objectif. Les B Corps accélèrent un changement de culture mondiale pour redéfinir le succès dans les affaires et construire une économie plus inclusive et durable. » 

Certified B Corporation

De plus en plus d’entreprises oeuvrant dans le secteur de la mode tentent d’aller chercher cette certification reconnue mondialement. En achetant des marques B-Corps, vous contribuez au développement d’une économie mettant de l’avant le développement durable et les bonnes pratiques environnementales. Pour connaître le registre des entreprises certifiées, nous vous invitons à consulter leur site Internet.

3. Acheter des marques locales

Lorsque vous magasinez, recherchez les mentions « fait au Canada » sur les étiquettes des vêtements que vous essayez. Les vêtements fabriqués en Chine, par exemple, parcourent des milliers de kilomètres avant d’arriver en magasin. Cela produit des quantités de gaz à effet de serre énormes dans l’atmosphère ce qui s’avère à être très polluant pour notre planète. En optant pour des vêtements qui sont faits au Canada, vous réduisez la distance à parcourir avant qu’un vêtement soit acheté et vous contribuez à améliorer le sort de la planète.

4. Choisir des tissus organiques

La culture de certains tissus peut générer l’utilisation de nombreux pesticides, herbicides et autres produits chimiques ayant des conséquences négatives sur notre planète. En priorisant l’achat de vêtements faits à partir de fibres organiques, vous contribuez à une culture à base d’eau de fertilisants naturels qui sont bénéfiques pour l’environnement. Pour qu’un tissu soit certifié organique, il faut que sa composition soit faite à 95 % de fibres organiques. La culture  du coton, du bambou ou encore du chanvre sans utilisation de pesticides permet de confectionner des vêtements durables en diminuant l’empreinte écologique dans l’industrie de la mode. L’étiquette à l’intérieur d’un vêtement vous donne généralement de l’information sur les différentes fibres utilisées pour le constituer. Assurez-vous de lire cette étiquette pour être conscient de l’impact écologique des vêtements que vous achetez.

5. Des produits faits à partir de matériaux recyclés

De nombreuses entreprises ont tenté d’innover en trouvant des moyens astucieux pour donner une deuxième vie aux matériaux polluants. Certaines marques vont privilégier l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement comme le nylon recyclé, le liège ou encore le caoutchouc qu’elles vont ensuite transformer pour confectionner des accessoires mode durables. En optant pour ce genre d’entreprises, vous éviter d’encourager la production de textile qui nécessite d’énormes quantités d’eau en plus de produire du CO2 inutilement.

6. Acheter dans les friperies & donner au suivant

Les vieux vêtements des uns peuvent faire le bonheur des autres. Vous pourriez être surpris des trouvailles que vous pourriez faire en magasinant dans les friperies. Beaucoup de personnes se débarrassent de certaines pièces de vêtements et d’accessoires parce qu’elles en ont marre de les porter et non parce qu’elles ne sont plus en bon état. Il n’est pas rare de voir des marques de vêtements de très haute qualité à des prix moindres tels qu’une paire de jeans Levi’s indémodable. 

À l’inverse, plutôt que de jeter vos vêtements à la poubelle et qu’ils prennent des années à se décomposer sur la planète, allez les porter dans les centres communautaires ou dans les friperies afin d’aider quelqu’un dans le besoin.

Afin de vous guider dans vos prochaines séances de magasinage, voici les endroits préférés du Capitaine pour vous procurer des vêtements et accessoires écologiques et être un consommateur plus responsable.

Panier

0

Aucun produit dans le panier.

Reste à l'affût

Abonne-toi à notre infolettre pour des lancements de produits et des rabais exclusifs.

Tu peux te désabonner à tout moment.